Dans la culture du vin, on appelle les cépages des variétés de vins. Alors quand on fait un voyage éco responsable, une des activités proposées par les agences est la visite d’un château suivie d’une dégustation du vin et d’une fine connaissance de l’œnologie. Nous allons faire ensemble la visite d’un château et une histoire de cépage.

Les régions en France avec de bons cépages

D’après la liste évoquée sur le site du « idealwine », la liste est assez longue. Alors, il y a du Pinot noir, du Pinot meunier et du Chardonnay dans la Vallée de la Marne. L’Alsace est meilleure pour la production du riesling. Le Jura est plus connu sous sa signature savagnin. La tondeuse pour la région de la Savoie. Le mourvèdre pour celle de la Provence. C’est dans le Languedoc-Roussillon que l’on découvre une variété de cépages. Cabernet-sauvignon et puis merlot que l’on découvre à Bordeaux. Dans la Loire, on a le fameux Chenin avec le Cabernet franc.  Le Syrah et la Grenache sont les spécialités du Rhône. Et on trouve presque tous les vins vers le sud de la France. D’ailleurs, nous sommes dans une région exceptionnelle de la France dans la Saône-et-Loire, là où commence l’histoire des cépages. D’après, la liste que nous venons d’énumérer, il existe une pluralité de vin, alors que quelques-uns seulement sont visibles sur le marché. Alors, pour commencer l’enquête, nous allons savoir comment obtenir des cépages.

Dans le conservatoire du vin

Les cépages constituent différentes espèces de raisins cultivés en Europe et en Asie également. Naturellement, les vins sont déjà diversifiés, et l’homme a apporté une touche d’affinité pour obtenir les différents cépages que l’on découvre à travers la liste citée en dessus. Pour les différencier, les feuilles de ces vignes sont différents côtés forme, les hauteurs, et des allures différentes, et la couleur des raisins blanc ou noir, séchés, etc. Ces diversités vont déterminer le type de production de vin que l’on obtient et son goût également. Alors, selon les recherches en ligne, il y a à peu près 2000 sortes de cépages dans le monde. Bien évidemment, ils ne sont pas tous exploitables puisqu’ils ont des caractéristiques différentes. Ceux qui sont les plus représentés sont reconnus surtout pour leur qualité quantitative, et bien sûr économique.

Les nouvelles variétés de cépages

Pour ceux qui veulent s’informer à propos des cépages, vous avez ce site qui vous offre toutes les informations. Même devant toutes ces variétés de cépages, les viticulteurs n’arrêtent pas de créer de nouveaux cépages, et comme le vin est un produit phare de la France, l’évolution est très sollicitée. Alors le prochain plan est de cultiver des cépages qui sont plus résistants aux maladies, et arrivent à survivre face à la sécheresse, et encore plus économique et rentable. À noter que les reproductions sont naturelles, et on ne parle pas ici d’OGM. Pour information, l’OGM est une introduction d’un produit que l’on a produit dans les laboratoires avec le génome d’une plante naturelle. Ici, la pollinisation faite par l’homme.

Enfin, pour en faire un cépage très spécifique, en ce moment on a des industries que l’on surnomme les pépiniéristes. Leur rôle est de greffer deux cépages de vin et de les mettre en vente directement aux viticulteurs.